RELOOKING – CONSEIL EN IMAGE – COACHING EN IMAGE – VIDE DRESSING A LYON – LE RELOOKING 2.0 EN VISIOCONFÉRENCE

Dress In A Room, agence de relooking, Conseil en Image, Personal Shopper et Vide-dressing située à quelques kilomètres de Lyon, lance un nouveau concept :

LE CONSEIL EN IMAGE – VIDE DRESSING 2.0 À DISTANCE, EN VISIOCONFÉRENCE.

Tout d’abord, faisons un point sur ce qui existe dans le domaine du relooking et sur ce qui s’offre à vous dans la réalité du marché.

Vous connaissez le Conseil ou Coaching en Image, plus communément appelé Relooking.

Comment se déroule une séance de relooking ?

Les agences de relooking proposent d’analyser votre morphologie, votre style vestimentaire, vos habitudes de shopping, votre mode de vie, les couleurs à privilégier selon votre carnation et votre chevelure et déterminent avec vous ce que sera votre futur dressing.

Elles proposent parfois, en supplément, une prestation de vide-dressing.

Aujourd’hui la société 2.0 préconise largement le recyclage de nos vêtements en accord avec les préoccupations écologiques, solidaires et communautaires.

Ne jetez-plus, offrez une seconde vie à vos vêtements :

Il existe de nombreux sites, comme Videdressing ou Vinted proposant de vendre aux particuliers en France et au-delà de nos frontières les pièces de mode qui dorment dans nos placards.

Ces plateformes surfent sur la vague du recyclage et connaissent un succès grandissant.

Vous devez par conséquent cibler dans vos recherches de Conseil en Image, la zone géographique la plus proche de votre domicile pour rencontrer les professionnels du secteur proposant les prestations de relooking et de vide-dressing.

Après être convenu d’un rendez-vous dans l’agence de votre choix, vous vous rendez sur place. Nous, les consultants en Image, avons besoin de mettre un visage, une silhouette, une personnalité sur votre profil afin de vous accompagner dans votre souhait de métamorphose vestimentaire, capillaire, de vous conseiller dans l’application du maquillage adapté à votre visage et à votre âge, dans le choix de vos nouvelles lunettes, via éventuellement le service de prestataires avec lesquels nous établissons un partenariat.

Lorsque vous souhaitez compléter votre métamorphose avec le tri de vos placards, nous nous rendons chez vous pour sélectionner les pièces que vous garderez et celles que vous revendrez sur les sites dédiés.

Comment se déroule une prestation de vide-dressing ?

C’est très simple, nous préparons ensemble 3 cartons sur lesquels nous annotons :

Carton N°1 : ce que je garde

Carton N°2 : ce que je donne (organismes collectant des vêtements d’occasion à destination des personnes démunies)

Carton N°3 : ce que je vends

Nous vous aidons à organiser votre dressing avec les pièces que vous gardez afin de trouver facilement votre look du jour sans perdre de temps et d’être certaines et certains de porter ce qui vous va !

Nous contribuons à chaque fois, avec chacune et chacun d’entre vous, à la démarche écologique de recyclage indispensable aujourd’hui pour lutter contre le gaspillage.

La vie d’un vêtement se poursuit après vous, plus question de jeter sans réfléchir, la mode, de tout temps mais avec plus de résonance dans la société actuelle, se transmets, s’échange, s’adapte, évolue et se transforme aussi. Cette prise de conscience a donné naissance au terme « seconde main »

Petit retour en arrière et souvenirs personnels mêlés :

Si vous avez lu mon profil sur mon site Dress In A Room, vous pouvez presque déduire à quelle génération j’appartiens. Je suis née en 1969 à Lyon. Je vous laisse calculer mon âge.

Je me souviens que lorsque j’avais 10 ans environ, il existait déjà des boutiques avec pignon sur rue dans la banlieue plutôt bourgeoise dans laquelle j’ai grandi à quelques kilomètres de Lyon.

Ma mère, mes frères et soeurs et moi-même nous rendions dans ces dépôts vente pour renouveler notre garde robe à moindre frais.

Ma mère, encore elle, adolescente dans les années 70, a toujours eu un goût prononcé pour la mode. Nous étions, ses 5 enfants, tous apprêtés dans l’ esprit de liberté qui animait ces années-là :

Pour mes frères, des pantalons en velours patte d’éléphant des cols roulés en acrylique et autres pulls à rayures multicolores parfois tricotés par les mains de grands-mères habilles, mes soeurs et moi arborions un bandeau orange dans nos chevelures blondes, des robes couleur soleil, des blouses fleuries à la connotation baba-cool, des jeans délavés. Nous trouvions même chaussures à nos pieds ! sabots, sandales, boots…

Pas une sortie quotidienne sans que nous soyons soigneusement fringués, dans une harmonie de couleurs et de styles qui frappe encore sur les photos familiales jaunies.

Que ma mère était belle, quelle allure, quelle classe… ! Une actrice de cinéma, un sourire à la Faye Dunaway, un charisme à damner les saints, les pommettes hautes, un regard brun malicieux et accrocheur.

Cette allure-là, elle la devait aux vêtements dégotés dans les dépôts vente (le notre s’appelait : « la Maison de Chiffon »; ses propriétaires, une famille bourgeoise lyonnaise, ont maintenu leur activité autour de la vente de vêtements et accessoires d’occasion pendant plus de 30 ans !) mais également à ses talents de couturières.

Nous sommes nombreux aujourd’hui à plébisciter le principe du vêtement d’occasion et le fait-main ou DIY (Do It Yourself), il n’y a qu’à se référer aux vidéos et autres chaines Youtube qui proposent des tutos en quantité industrielle ! La génération 2.0 n’a rien inventé..

Rien de nouveau finalement, si l’on en croit l’origine du dépôt-vente (article 1915 du Code Civil)

Il y a une quinzaine d’année, empreinte du souvenir de nos achats familiaux effectués dans cette bâtisse lyonnaise entourée d’un jardin naïvement sauvage, à la décoration aux accents bohèmes chics, avec ses vieilles pierres, ses grandes tables blanches cérusées sur lesquelles étaient présentés les vêtements et accessoires d’occasion de toutes provenances et tous styles, les stockmans régulièrement déshabillés puis rhabillés avec de nouvelles pièces au rythme effréné des ventes quotidiennes, les portants sur roulettes et l’odeur de pressing et de lessive mêlées, je me suis lancée dans un dépôt vente à domicile. Avec l’aide et le soutien de plusieurs personnes de ma famille travaillant dans le secteur de la mode, j’ai rapidement convaincu un réseau de clientes de vendre les vêtements qu’elles ne portaient plus.

Je reprenais leurs pièces et accessoires de mode (de grandes marques de créateur renommés français et de plus petites enseignes comme H&M et ZARA et leur versais un pourcentage sur la vente organisée dans mon appartement autour d’un café.

Je proposais en même temps aux acheteuses quelques conseils en relooking, les aidant à fouiller sur les portants pour créer des ensembles adaptés à leur morphologie.

Malheureusement, je me suis vite rendue compte que le nombre de « déposants » était supérieur à celui des acheteuses potentielles.

Rapidement mon appartement est devenu trop petit, je commençais à envahir le salon, puis une à une les chambres de chacun de mes 3 enfants, pour stocker mes collections.

J’ai tout arrêté, après avoir vendu (ou rendu) les vêtements aux clientes qui m’avaient fait confiance. Grosse déception. Les banquiers ne prêtant qu’aux riches, je n’ai pas poursuivi cette activité faute de place .. et de moyens..! Quelle frustration ! J’étais assise sur un concept aussi simple qu’ intelligent et lucratif.

Sans le savoir ni pouvoir l’anticipé, j’aurais pu créer Vinted !

Nombre de dépôts vente ont fermés leurs portes à cette époque.

Je connais néanmoins un dépôt-vente génial à Sèvres dans la région parisienne, la boutique « Confidentiel » qui, résistant depuis plus de 20 ans à l’envahisseur, propose une sélection d’articles d’occasion hauts de gamme. Petit clin d’oeil au passage à Florence, la propriétaire des lieux.

C’est chez elle que j’ai pu m’offrir des pièces de créateur de seconde main à prix abordables ! C’est ce concept aussi qui nous permet d’accéder, selon notre pouvoir d’achat, à un petit rêve vestimentaire et de céder à un coup de coeur ou un achat compulsif sans culpabiliser ! Nous entrons nous-mêmes par notre geste, dans le cycle grisant, magique economique et intelligent, du marché de la seconde main et contribuons au fameux recyclage si cher à nos coeurs aujourd’hui !

De nouveau nous voyons fructifier les dépôts-vente dans nos villes et nos campagnes pour notre plus grand bonheur.. espérons que chacun d’eux résistera à la suprématie actuelle des grandes sites de vente en ligne de vêtements d’occasion.

C’est ainsi que nous, Conseillères et Conseillers en Image, Consultants en Image et Coachs en Images, Relookeurs, Personal Shopper et pros du vide-dressing, agissons dans cette mouvance et dans la prise de conscience urgente de changer nos habitudes de consommations.

En conclusion, lorsque vous avez jeté votre dévolu sur une ou un Conseiller en Image, un Coach en relooking et une ou un Videur de dressing, vous devez vous rendre dans son agence. C’est super mais pas toujours faisable ni pratique. Sauf si l’agence de relooking que vous avez choisi se situe à quelques centaines de mètres de votre domicile, il faudra que vous empruntiez les transports en commun ou votre voiture, trouver une place de parking dans le secteur et contribuer à l’augmentation de la pollution de votre ville, engraisser les caisses de l’Etat en vous acquittant du stationnement au taux horaire exorbitant. Sans compter le coût du litre d’essence ou de diesel..et puis vous n’avez pas forcément le temps de caser ce rendez-vous relooking dans votre planning déjà chargé … votre job, vos enfants, vos amants, les courses d’alimentation..

C’est ICI que le nouveau concept proposé en exclusivité par Dress In A Room intervient :

Si vous avez eu, ce que j’espère, la curiosité de me lire jusqu’ici, voilà comment je souhaite, en toute modestie, révolutionner le monde du relooking et du conseil en image tout en réduisant notre empreinte carbone.

Je vous conseille, vous guide et vous aide à analyser vos erreurs vestimentaires, connaitre votre morphologie, trier votre dressing… à distance !

Le e-relooking 2.0 est en marche !

Nous avons rendez-vous en visioconférence, quelle que soit votre situation géographique, pour une heure d’entretien.

J’aurai le plaisir de vous découvrir derrière votre écran, dans la tenue vestimentaire de votre choix .

Combien ça coûte ?

Généralement, le tarif pour une prestation de relooking en agence se situe entre 450 et 700 euros. Les prix peuvent s’envoler selon les régions et la renommée de l’agence.

J’ai décidé de rendre ce service accessible à toutes et tous en proposant un tarif de 50 euros pour une heure d’entretien.

Même si ce tarif de conseil en Image est abordable, je vous garantis la qualité et le professionnalisme de notre rendez-vous.

Je suis fière de dire que j’ai effectué ma formation avec Madame Magnifaiik.

Après vous avoir posé quelques questions, j’analyserai votre morphologie, vous guiderai dans le choix des coupes à privilégier, adaptées à VOTRE nouveau style.

Puis nous ferons le tour de votre dressing, il ne vous reste qu’a préparer vos cartons pour répartir les vêtements selon l’ordre défini précédemment et le tour est joué ! Avant de nous quitter, je vous donnerai des conseils pour vos futurs achats. (style, boutiques, sites internet)

J’ai également mis en place un système d’abonnement mensuel qui nous permettra de rester en contact et de renouveler ces opérations autant de fois qu’il existe de saisons et à tout moment.

Remplissez vos coordonnées via le formulaire de contact Dress In A Room

Nous déterminons l’horaire qui vous convient et n’avons plus qu’à nous connecter via Skype, WhatsApp ou Zoom pour faire connaissance.

Et n’oublions pas :

 » L’ Allure est une Attitude « 

¨